Dimanche 11 décembre à 15 h, autour de l’orgue baroque tout nouvellement inauguré dans la salle basse du musée Bossuet, le Chœur grégorien de Brie-Comte-Robert, composé de 8 voix d’hommes, accompagné par l’organiste Thibault Fajoles, donnera un concert exceptionnel avec un programme de Noël anciens, Noëls pour orgue, chants grégoriens du temps de Noël et de l’Avent.

Gratuit. Entrée sur réservation au 01 64 34 84 45, musee.bossuet@meaux.fr.

Un peu d’histoire…

À côté des chants à usage liturgique, il s’est développé au cours du temps toute sorte de chants de noël villageois, destinés à la veillée plus qu’à l’église.
Ils transposent sans hésiter la Nativité de Bethlehem dans le quotidien de l’époque, à l’instar des crèches provençales dans lesquelles se retrouvent des personnages (rémouleur, meunier, vendeuse d’ail …) bien éloignés de ceux du premier Noël.
Expression candide de piété populaire et alors véritables “tubes”, ces noëls ont donné lieu à chaque époque à d’innombrables reprises par les musiciens, notamment par les organistes, et ce jusqu’à nos jours. Cela permet de mettre en miroir les noëls chantés et leurs variations à l’orgue.
À plusieurs siècles de distance, c’est notamment le cas de Joseph est bien marié, Tous les bourgeois de Châtres, Une jeune pucelle, etc, maintes fois varié au cours de la période baroque, et ou de Allons ouïr, Prente gardo, Li a prou de gent et bien d’autres récemment dotés des variations en divers styles qui leur faisaient défaut.
Le Chœur Grégorien de Brie-Comte-Robert fait revivre ce répertoire en dialogue avec l’orgue, aux côtés des plus belles pages de grégorien propres à la période de Noël et de l’Avent, avec d’incursions, selon les cas, dans les traditions luthériennes ou anglicanes pour mettre en valeur la palette sonore de chaque instrument.

Chœur grégorien de Brie-Comte-Robert

Constitué pour le plaisir de redécouvrir et de faire connaître le chant grégorien et le chant polyphonique, ce petit ensemble de voix d’hommes aborde également d’autres styles, soit seul, soit en association avec d’autres formations.
Association municipale créée en 1994, il est en résidence à l’église Saint-Etienne de Brie-Comte-Robert où il participe aux offices solennels.
Il chante aussi régulièrement en concert, avec un répertoire pouvant évoluer selon les sollicitations : chœur d’hommes de la messe de Widor, hymnes de l’Église en alternance avec orgue, cantus des chorals luthériens, proses oubliées des grandes fêtes, noëls anciens et, bien sûr, les plus belles pages de grégorien émaillant le calendrier liturgique.

Thibault Fajoles

Il étudie l’orgue et la musique depuis six ans principalement auprès de David Cassan, en interprétation et improvisation, aux conservatoires à rayonnements régionaux de Nancy et Saint-Maur-des-Fossés. Il poursuit actuellement ses études au conservatoire national supérieur de musique (CNSMDP) dans la classe d’Olivier Latry et Thomas Ospital.
Il est l’organiste de l’abbatiale Notre-Dame-des-Ardents de Lagny-sur-Marne et remplaçant à l’église Saint-Germain l’Auxerrois à Paris.
Thibault est lauréat du concours d’orgue de Douai (éditions 2018 et 2019) où il a obtenu deux prix spéciaux, un prix du public ainsi qu’un premier prix d’interprétation en cycle supérieur à 16 ans. En 2021, il a remporté le prix de parrainage du concours international Hermann Schroeder.
Il a eu l’occasion de jouer en concert à l’église Saint-Sulpice, à l’église Saint-Etienne-du-Mont, à la cathédrale de Toul et accompagne régulièrement des chœurs et ensembles.
En mai 2021, il participe à l’enregistrement d’une intégrale de l’œuvre d’orgue d’Olivier Messiaen à la cathédrale de Toul.
Il est également en cycle supérieur d’écriture au CNSMDP, actuellement dans la classe d’harmonie de Cyrille Lehn.