Vendredi 18 octobre, la Paroisse de Meaux Centre et l’association Valéran-de-Héman proposent une soirée musicale exceptionnelle au profit de la restauration de l’orgue de  chœur de la cathédrale, dont on doit la construction initiale au facteur allemand Joseph Merklin, en 1880.

Le concert sera donné avec la complicité de l’Orchestre de Lutetia, sous la direction d’Alejandro Sandler, en formation tout à fait brillante, composée de cuivristes et percussionnistes diplômés des grands conservatoires européens et faisant également partie d’orchestres français renommés (Orchestre philharmonique de Radio France, Opéra de Paris, Les siècles).

Le public appréciera la sonorité des instruments d’époque dans l’acoustique exceptionnelle de la cathédrale et leur présentation historique par les musiciens eux-mêmes.

Vendredi 18 octobre
A 20 h 30 à la cathédrale de Meaux
Entrée libre.

Programme :

  • Anonyme Espagnol (XVIIe s.) : “Canciones de clarines“ pour trois trompettes, trois trombones et timbales
  • Daniel Speer (1636-1707) : “Deux sonates” pour trois trompettes et trois trombones
  • André Danican Philidor (vers 1652-1730) :
    • “Marche de timbales”
    • “Marches  de trompettes et timbales”

Présentation des instruments historiques

  • Anton Bruckner (1824-1896) : “Aequale n°1 et 2” pour trois trombones
  • Edvard Grieg (1843-1907) : “Marche funèbre” pour cuivres et percussion (arr. A. Sandler)
  • Alan Hovhaness (1911-2000) : “Prayer of st gregory” pour cuivres (arr. A. Sandler)
  • Johann Weck (vers 1495-1536) : “Hopper dance” pour cuivres et percussion (arr. A. Sandler)

Orchestre de Lutetia

Fondé en 2011 par l’argentin Alejandro Sandler, l’Orchestre de Lutetia a réalisé une centaine de concerts, à la fois en France et à l’étranger (Espagne, Argentine, Mexique).
Le choix du répertoire, riche d’œuvres phares mais aussi d’inédits, la musicalité et la qualité de l’interprétation, sur des instruments d’époque (fin XIX, début XX), ont su conquérir le public.

Parmi les concerts qui ont marqué son parcours, l’orchestre s’est illustré dans l’exécution de certaines œuvres : 5e, 7e  et 9e symphonies de Beethoven, 3e symphonie de Saint-Saëns, Saint Jean de Damacène de Taneiev et Survivre après Hiroshima de Maillard.
L’Orchestre de Lutetia a joué dans le cadre de nombreux festivals (Cluny, Monastier-sur-Gazeille, Orcival). En outre, les musiciens de l’ensemble ont partagé la scène avec des solistes de renom tels que les artistes internationaux David Guerrier, Frank Braley, Nicolas André, Bernard Soustrot, Thierry Caens, Annie Challan et Guy Touvron. L’ensemble se réunit fréquemment pour de grandes causes humanitaires : Allegro Argentina, l’association AAVS et la lutte contre le cancer à l’Hôtel de Ville de Paris.
Parallèlement, l’Orchestre de Lutetia est invité régulièrement à se produire dans le cadre de plateau télé (M6 et W9). Il a ainsi été appelé à jouer au Grand Rex à Paris pour le concert de lancement du CD “We love Disney 2” de Disney. Il est également amené à enregistrer avec différents artistes (Universal Music, The Voice).

En 2015, l’orchestre s’est envolé pour le Mexique dans le cadre d’une tournée et suite à l’invitation du Maestro Arturo Marquez, l’Orchestre de Lutetia a pu donner des masters classes à différents orchestres de jeunes (El Sistema).

Depuis l’année 2014, l’Orchestre de Lutetia est en résidence artistique au centre Casdal (Paris 14e) et depuis 2016 aux conservatoires de Bagneux et de Chatillon.
Au printemps 2017, l’Orchestre de Lutetia est entré en studio et a enregistré son premier album solo Le rêve et la terre autour de la musique de Debussy et de Ginastera. Il s’est également lancé dans des projets d’opéra tels que Carmen de George Bizet et Borges, un opéra-ballet de Luis Bacalov où se rencontrent la musique contemporaine, le poème borgien et le tango revisité à partir de la danse contemporaine.

orchestredelutetia.com

Alejandro Sandler, chef d’orchestre

Né à Rosario en Argentine. Alejandro Sandler a débuté ses études à Rosario et Buenos Aires avant de venir les poursuivre à Paris grâce à l’obtention de la bourse du Mozarteum. Il a ensuite poursuivi sa formation au Staatskapelle de Berlin ainsi qu’au CNSM de Lyon. Il remporte le premier prix en direction d’orchestre en 2010 dans la classe de Nicolas Brochot et en 2012 dans la classe d’Henri-Claude Fantapié. Il a suivi des stages et master-class auprès de Sylvain Cambreling, Charles Dutoit, Kurt Masür, Daniel Baremboïm, Claudio Abbado et Yutaka Sado.

En mars 2013, il est choisi après concours comme chef permanent et directeur artistique de l’Orchestre Symphonique du Loiret (OSL) qu’il dirigera jusqu’en 2018. Alejandro a dirigé l’orchestre Philarmonique de Timisoara (Roumanie), l’orchestre Symphonique de Kinshasa (Congo), l’Orchestre Symphonique de Rosario (Argentine), l’orchestre “El Sistema” du Mexique. En 2019-2020, il est invité à diriger l’orchestre National d’Argentine ainsi que l’orchestre Philarmonique de Bucarest (Roumanie).

Il est également nommé ambassadeur musical de la fondation “Allegro Argentina”.
Le répertoire d’Alejandro Sandler s’étend de la musique du XVIIIe siècle aux créations contemporaines, du répertoire symphonique ou lyrique, à la musique d’ensemble et l’opéra. Il a notamment dirigé Tosca de Puccini, Carmen de Bizet et Borges de Bacalov.
Parallèlement à son activité de chef d’orchestre, Alejandro Sandler mène une carrière de trompettiste qui le conduit régulièrement à se produire dans les Festivals de Salzbourg, Aix en Provence, Vienne, Leipzig, Brème, Berlin, Londres, Venise, Bilbao, San Sébastian, Kinshasa et dans des salles prestigieuses telles que les Théâtres des Champs Elysées, Chatelet, Opéra de Paris, Opéra-Comique, Salle Pleyel, Opéra Royal de Versailles, Théâtre Colon (Argentine), Concertgebouw d’Amsterdam, Kölen Philharmonie, Theater an der Wien. Il a partagé la scène avec Cecilia Bartoli, Daniel Baremboïm, Martha Argerich, Mstislav Rostropovitch et Kurt Masür. Il a également enregistré des CDs pour Universal Music, Decca, Alpha et Sony.

Alejandro Sandler est le fondateur et directeur de l’orchestre de Lutetia, directeur de l’ensemble vocal Cantamici et professeur des conservatoires de Chatillon et Clamart.